Une semaine à Abidjan : rencontre avec la journaliste togolaise Rolande Azakia



Du 12 au 16 mai 2014, Internet Sans Frontières est à Abidjan pour former, en partenariat avec l'Université de Clemson, des journalistes, blogueurs et activistes d'Afrique de l'Ouest aux techniques pour contrer la surveillance et la censure. Une excellente occasion de vous présenter certains des participants. Rolande Azakia, journaliste et membre d'Amnesty International Togo, nous donne son avis sur la sécurité des données personnelles.



1/ Bonjour, peux-tu te présenter à nos lecteurs en quelques mots ?

Salut, je me nomme Rolande AZIAKA, journaliste/bloggeuse et activiste des Droits de l’Homme. Je suis Togolaise basée à Lomé. Actuellement rédactrice dans un quotidien privé du Togo dénommé : « Forum de la semaine ». Je suis membre d’Amnesty International Togo. 

2/ Tu participes à la formation sécurité à Abidjan. que représente la sécurité
des données personnelles pour toi ? 


Pour moi, la sécurité des données personnelles est une question très importante et qui doit préoccuper tout le monde, surtout les journalistes blogueurs que nous sommes. Je suis très heureuse de participer à la formation sur la « Sécurité sur Internet » à Abidjan en ce moment. Nous apprenons beaucoup de choses lors de cette formation qui nous permettront de protéger désormais nos données sur Internet. Aujourd’hui nous sommes à l’heure des TIC qui révolutionnent le monde et l’internet est devenu un moyen de communication très puissant dont on se sert pour faire nos activités. Mais il est clair qu’au même moment il nous expose à d’énormes risques. Nos données personnelles ne sont pas sécurisées. Et n’importe qui peut y avoir accès facilement. Et pour nous les journalistes, c’est encore grave. Compte tenue de nos activités, nous sommes souvent en danger dans nos pays et victimes de censure qui ne dit pas son nom de la part de nos gouvernants et nous ne savons pas comment contourner cette censure. Dans de nombreux pays africains, les journalistes ou blogueurs sont poursuivis, arrêtés, jetés en prisons… Ce genre de formation nous aide beaucoup, en nous donnant les moyens qu’il faut pour échapper au danger. Je remercie du fond du cœur les organisateurs pour cette formation.
Sur l’internet, je fais très attention à tout ce que je publie et je veille à ce que sur les réseaux sociaux le paramètre de sécurité soit bien respecté pour préserver ma vie privée. Car, je suis sûr d’une chose, à chaque passage sur le Net, nous laissons toujours de trace. Nous sommes exposés et rien ne garanti la sécurité de notre vie privée. Certes ce n’est pas suffisant, mais je crois que cela limite un peu le dégât. Mais maintenant que j’ai appris d’autres moyens pour se protéger grâce à cette formation d’Abidjan, mes données personnelles seront plus sécurisées.

3/ Tu viens du Togo, les questions de sécurité des données et de surveillance sont-elles une préoccupation pour les internautes dans ton pays ? 

Les questions de sécurité des données et de surveillance sont vraiment une préoccupation pour les internautes connaisseurs dans mon pays, et d’ailleurs c’est le cas dans les autres pays. Surtout pour nous, les web journalistes. On est surveillé et on subit de la censure de la part des gouvernants. Seulement au Togo, où l’accès à internet est jusqu’à présent difficile, le coût est cher, cela ne prend pas trop d’ampleur comme c’est le cas dans certains pays d’Afrique. Plutôt ce qui s’observe est que de plus en plus de sites web se créent et font leur travail tant bien que mal, malgré le fait que la liberté de presse n’est pas garantie. On continue toujours par noter des agressions sur les journalistes. Au niveau de la population, les togolais ne sont pas encore mature pour ce qui concerne les TIC et donc, la question de sécurité des données et de surveillance n’intéresse pas trop la majorité.

Retrouvez Rolande sur son blog : www.raziaka.wordpress.com, Twitter : @aziarolande


Vendredi 16 Mai 2014
Julie Owono
Head of Africa Desk @ Internet Sans Frontières En savoir plus sur cet auteur





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
1 2 3

Pour aller plus loin | L'association | Libertés | Education | Point de vue | Mobilisation | Démocratie | Médias | Rencontre | logiciel libre | Formations

Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.