Un an après les révélations Snowden: Internautes et citoyens, qu'est ce qui a changé dans le monde selon vous ?



Un an après les révélations d'Edward Snowden, Internet Sans Frontières souhaite faire le point sur réflexions politiques, éthiques, morales, philosophiques, juridiques, citoyennes qui ont découlé de ces révélations. L'occasion pour notre association de vous donner la parole, internautes et citoyens : qu'est ce qui pour vous a changé dans le monde ?



Photo in action on NSA scandal/asylum for Snowden par greensefa sur Flickr (CC BY 2.0)
Photo in action on NSA scandal/asylum for Snowden par greensefa sur Flickr (CC BY 2.0)
Le 5 juin 2014, cela fera un an que Glenn Greenwald, journaliste au quotidien britannique The Guardian, publiait un article sur le vaste programme de surveillance secrètement mis en place par l'agence de renseignement américaine NSA. L'article était alimenté par les informations précises fournies par un lanceur d'alerte, aujourd'hui réfugié en Russie, et à la recherche d'un lieu d'asile sûr : Edward Snowden.

Internet Sans Frontière saisit l'occasion de cet anniversaire pour faire le point sur les réflexions politiques, éthiques, morales, philosophiques, juridiques, citoyennes qui ont découlé de ces tristes révélations. Nous souhaitons vous donner la parole. 

Un an après les révélations d'Edward Snowden, qu'est ce qui pour vous, internautes et citoyens, a changé dans le monde ? 

Vous pouvez nous répondre en photo, vidéo, par écrit, etc, en commentaire ci-dessous, par email contact@internetsansfrontieres.org, ou sur Twitter avec le mot-dièse #LeMondeAprèsSnowden
Nous publierons vos contributions dans un article à paraitre sur le site de l'association www.internetsansfrontieres.org


Mercredi 4 Juin 2014






Vos commentaires

1.Posté par Florence le 05/06/2014 19:58
Pour moi, l'affaire Snowden, et celle d'Assange avant lui, ont contribué à ébranler le modèle d'hégémonie Etats-Unienne. Pour la première fois, elle est contestée publiquement, par des dirigeants politiques et pour la première fois on a révélé au grand jour les travers de cette perverse domination qui vise à vider tous les pays tiers de leur souveraineté. Internet est le moyen par lequel tout cela se joue : moyen de contrôle, de rébellion, d'échange. C'est donc par lui que naîtra le changement, c'est pourquoi les débats engagés sur sa gouvernance sont si importants.

2.Posté par P le 05/06/2014 22:26
La certitude que nous sommes rentré-e-s dans un monde oligarchique vraiment "mauvais", impitoyable, prêt à tout pour nous combattre et garder sa domination. L'inquiétude sur les faibles moyens dont nous disposons à présent pour "bifurquer" le cours de cette destination "honteuse" où seule une petite minorité s'arroge tous les privilèges de l'espèce et détruit la beauté, la complexité du monde. Comment reprendre le flambeau de nos désirs et besoins véritables? Comment retrouver le chemin d'une Humanité meilleure, transcendante, insuffler la force, l'intelligence d'une mutation véritable qui ne soit pas pure régression vers une post-humanité robotisée, techniciste, arrogante mais vers une Humanité régénérée ouverte et respectueuse du vivant et de tous les vivants.

3.Posté par ANONIMUS le 07/06/2014 10:59
"Faire le point "?
Ceci masquerait-il , malgré nos indignations, l'impuissance du monde associatif et de la société civile à pouvoir "faire le poing" ?
Le désir de changer existe, mais en avons nous la puissance personnelle?
Les deux, désir et puissance, sont nécessaires.
La colère associée à la transcendance, la lutte associée à la compassion, peuvent changer la donne de notre monde,
Car le matérialisme ne peut être un horizon.
Internet contient le pire et le meilleur. Cependant c'est "Big Brother" qui gagne!
N'oublions pas ce que le poète Charles Baudelaire disait:"La plus grande ruse de "Satan" c'est de nous faire croire qu'il n'existe pas "!

4.Posté par François le 07/06/2014 13:13
Concrètement:

- J'ai fermé mon compte Yahoo et je ne me sers plus de mon compte Gmail (je le garde parce que mon téléphone est sous Android)
- Tous en suivant de près les projets comme DarkMail Alliance ou Startmail, j'ai confié ma messagerie à l’hébergeur associatif Web4All et à Mailoo.org, un service gratuit attaché au respect de la vie privée
- J'ai fermé mon compte de stockage en ligne chez SugarSync pour le remplacer par Seafile, produit Open Source que j'ai installé sur mon propre VPS chez OVH. Au passage, je recommande vraiment Seafile
- J'ai participé au financement de la vidéo "Reclaim Our privacy", projet de la Quadrature Du Net
- J'ai ouvert un compte Diaspora (mais j'avoue que j'ai du mal à me défaire de Twitter)
- J'essaye de sensibiliser mes proches aux problématiques de la vie privée dans la sphère numérique et je me tiens au courant.

Salutations à tous et merci pour votre action.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
1 2

Pour aller plus loin | L'association | Libertés | Education | Point de vue | Mobilisation | Démocratie | Médias | Rencontre | logiciel libre | Formations

Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.