Syrie: Arrestation de la réelle "gay girl in Damascus"



La blogueuse et activiste syrienne Razan Ghazzawi a été arrêtée ce dimanche après-midi 4 décembre par les autorités syriennes à la frontière syro-jordanienne. Elle se rendait à Amman pour participer à une conférence organisée par le Centre syrien pour les médias et la liberté d'expression.



Razan Ghazzawi a toujours défendu son droit à bloguer sous son vrai nom, sans anonymat, tout en affichant ouvertement ses positions sur le changement qu'elle souhaite pour son pays la Syrie.

Née aux États-Unis de parents syriens, elle a grandi à Damas. Elle travaille comme coordinatrice pour le centre Syrien pour les médias et la liberté d'expression et est diplômée du Département de littérature anglaise à la Faculté des arts de l'Université de Damas.

Son Blog Razaniyat, qu'elle tient depuis 6 ans en anglais et en arabe défend de manière publique et libre ses positions sur la liberté d'avoir une sexualité différente de celle de la majorité, se définissant elle même comme transgenre.

L'ironie veut qu'elle a inspiré il y a quelques mois une information fausse qui a circulé dans les médias anglo-saxons, l'affaire dite de gay-girl in Damascus.

Internet Sans Frontières condamne de la manière la plus ferme cette arrestation et souhaite la libération immédiate de cette jeune activiste. Le  seul tort de Razan Ghazzawi est d'avoir eu une opinion en ligne, libre et ouverte.

Mobilisation:

Relayez le  Hashtag #freeghazan sur Twitter
Participez et partagez sur la page Facebook Free Razan Ghazzawi
Ajoutez le twibbon Free Razan sur vos avatars


Dimanche 4 Décembre 2011
Archippe Yepmou
Archippe Yepmou a rejoint Internet Sans Frontières en Janvier 2008. Il a d'abord été directeur des... En savoir plus sur cet auteur






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
1 2 3

Pour aller plus loin | L'association | Libertés | Education | Point de vue | Mobilisation | Démocratie | Médias | Rencontre | logiciel libre | Formations

Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.