Sénégal : L'élection présidentielle du 26 février 2012 s'invite sur la toile



Alors que les électeurs sénégalais se dirigent aujourd'hui vers les bureaux de vote pour choisir leur nouveau président, Internet Sans Frontières s'est intéressée au travail de ces blogueurs et "Twittos"' qui permettent au monde entier de suivre le scrutin.



L'élection présidentielle sénégalaise du 26 février 2012 se prépare depuis de longs mois sur la toile. Pour ce pays d'Afrique de l'Ouest habitué à l'usage des nouvelles technologies en période de scrutin présidentiel, on se souviendra notamment qu'en 2000 les électeurs avait pu grâce à leur téléphone portable reporter les irrégularités et participer au décompte du vote qui a porté pour la première fois à la présidence Abdoulaye Wade, utiliser les moyens offerts en ligne pour participer à l'assurance d'un scrutin libre et transparent semblait être la suite logique. Internet Sans Frontières vous propose un panorama non exhaustif des différentes initiatives citoyennes mises en place pour suivre en temps réel la présidentielle sénégalaise.

#Sunu2012 : le fil d'actualité en live sur Twitter

Sunu, adjectif possessif qui signifie "notre" en langue Wolof, est une initiative de l'association des blogueurs du Sénégal. Le site permet, via sa plateforme http://www.sunu2012.sn/, aux électeurs sénégalais de discuter de l'actualité politique du pays, de connaitre la liste des candidats en lice pour l'élection, l'agenda électoral, et tout autre information utile sur le scrutin de 2012. Le but étant de mettre à disposition de l'électeur les ressources nécessaires pour qu'il puisse voter en connaissance de cause. Le profil Twitter de la plateforme Sunu2012 est lui aussi très actif,  @Senegal2012 a su générer le hashtag le plus populaire de ce jour d'élection.

La vidéo suivante a été mise en ligne sur le site pour expliquer en quelques mots la plateforme:


Sama Baat, une plateforme pour dénoncer les irrégularités

Sama Baat est décrite comme "une plateforme citoyenne d'information et de formation à la citoyenneté", initiée par plusieurs partenaires, parmi lesquels on compte Jokkolabs, l'ambassade britanique à Dakar, Oxfam, mais aussi de nombreuses associations issues de la société civile sénégalaise. Sa particularité : la mise en place d'une plateforme, inspirée du logiciel opensource Ushahidi, permettant à tout citoyen muni d'un téléphone portable et/ou d'une connexion internet de signaler tout incident ayant lieu durant la période électorale.

Le scoop citoyen de cette première journée de vote

À moins que l'un des candidats ne recueille plus de 50% des suffrages exprimés dès aujourd'hui, le deuxième tour de l'élection se tiendra le 14 mars prochain. Mais déjà, des images exclusives ont pu faire le tour du monde grâce à la célérité de certains blogueurs et Twittos sénégalais. C'est le cas de cette vidéo très attendue du président sortant Abdoulaye Wade, qui brigue un troisième mandat avec ce scrutin, se faisant huer alors qu'il se rend à son bureau de vote pour exécuter son devoir de citoyen. Elle a été partagée par l'utilisateur Twitter @Boombasticplo sur le réseau social. Cet internaute a également publié le récit de cette vidéo sur la plateforme dédiée par France 24 à l'élection présidentielle sénégalaise :






Julie Owono

Suivre Julie Owono sur Twitter : @JulieOwono


Dimanche 26 Février 2012
Julie Owono
Head of Africa Desk @ Internet Sans Frontières En savoir plus sur cet auteur






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

Pour aller plus loin | L'association | Libertés | Education | Point de vue | Mobilisation | Démocratie | Médias | Rencontre | logiciel libre | Formations

Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.