Lutte contre la pornographie au Royaume-Uni



D'après une étude de Psychologies Magazine, un enfant de 10 ans sur trois aurait déjà vu des contenus pornographique en ligne. L'offensive s'engage.



Lutte contre la pornographie au Royaume-Uni
Le mois prochain, le ministre britannique de la Communication Ed Vaizey rencontrera les FAI dans l'optique de mettre en place un dispositif de blocage des sites pornographiques. En remplacement des logiciels de filtrage parentaux classiques.

Dans l'esprit, c'est la démarche inverse de ce qui se fait jusqu'à aujourd'hui : au lieu d'avoir un accès total à internet et d'y mettre des barrières a posteriori avec le logiciel de filtrage, les internautes auront accès à un internet filtré a priori par les FAI et devront demander à ces dernières cet accès total (soit, dans le cas présent, les sites pornographiques).

Pas sûr que les Britanniques apprécieront de devoir démarcher leur FAI pour leur demander l'accès aux sites en question... mais au-delà de ça, c'est la question d'un Internet ouvert qui est remis cause une nouvelle fois, sans compter les interrogations sous-jacentes (risques de débordement sur des sites tiers, qui décide de ce qui relève de la pornographie, etc.).

Le filtrage de la pornographie reste limité à quelques pays dans le monde : les pays scandinaves, l'Australie et la Thaïlande.


Vendredi 24 Décembre 2010
Rédacteur et membre Internet Sans Frontières En savoir plus sur cet auteur





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Pour aller plus loin | L'association | Libertés | Education | Point de vue | Mobilisation | Démocratie | Médias | Rencontre | logiciel libre | Formations

Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.