Et si demain Internet recevait le prix nobel de la paix ?



Et si le prix Nobel de la paix était décerné demain à Internet? Rien n'est moins sûr même si Liu Xiaobo, le célèbre cyberdissident chinois est parmi les favoris, ce qui n'enchante pas vraiment le gouvernement chinois.



Internet For Peace, une organisation suédoise a battu campagne toute l'année 2010 et a obtenu la nomination d'Internet au concours pour le crû 2010 du prix nobel de la paix. Pour cette organisation, "Internet est plus qu'un simple réseau d'ordinateurs, c'est un continuum infini de personnes liées entre elles". Il s'agit aussi pour ce groupe d'encourager les efforts et les initiatives des acteurs en ligne pour la paix. On peut objecter que seulement 1/6è de la population globale est actuellement connecté. Donner le prix nobel de la paix reviendrait, au stade actuel de son développement, accorder une licence pour bonne conduite en ligne aux plus nantis.

Liu Xiaobo et les pressions chinoises

Et si demain Internet recevait le prix nobel de la paix ?
Plus sérieuse en revanche est la présence de Liu Xiaobo dans le peloton de tête des nominés. La république populaire de Chine avait fait savoir au comité, par la bouche de son vice-ministre des affaires étrangères Fu Ying en visite à Oslo cet été, que le prix nobel décerné à Liu Xiaobo heurterait les relations entre la Norvège et son pays. "Ce serait contraire aux principes du prix Nobel", a également annoncé le ministère des affaires étrangères chinois hier. La porte-parole du ministère, Jiang Yu a ajouté : "Cette personne a été jugée pour avoir violée la loi chinoise. L'honorer, ce serait envoyer le mauvais message au monde". Né en 1955 à Changchun, une ville industrielle du nord est de la chine, Liu Xiaobo a été arrêté le 8 December 2008. Condamné à 11 ans d'emprisonnement pour subversion 25 décembre 2009. Les associations de défense des droits de l'homme comme HRW avaient souligné qu'il s'agissait de la peine la plus lourde qui ait été donnée pour l'inculpation de « subversion au pouvoir de l'État »,créé en 1997. Liu Xiaobo avait écrit l'ébauche de La Charte 08, manifeste écrit sur le modèle de la Charte 77 tchéchoslovaque de Vaclav Havel. Cette charte avait été diffusée en ligne et recueilli la signature de plus de 303 intellectuels chinois et activistes des droits de l'homme pour promouvoir la réforme politique et le mouvement démocratique chinois dans la République populaire de Chine.


Jeudi 7 Octobre 2010






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :

Pour aller plus loin | L'association | Libertés | Education | Point de vue | Mobilisation | Démocratie | Médias | Rencontre | logiciel libre | Formations

Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.